MANUEL DE SECOURS pour Vénérable Maître... très seul en Loge

Cette charge n'est pas toujours un long fleuve tranquille

Vous connaissez le Butinage Spirituel ?

Vous connaissez le Butinage Spirituel ?

Ce thème m’est venu suite à la démission de deux Apprenties de ma Loge. Leur parcours est assez rapide : 3 enquêtes, une Initiation, quelques Tenues en loge… et hop on repart dans l’autre sens rechercher un autre fournisseur qui lave l’âme plus blanc que blanc.

Les accidents de la route Initiatique peuvent arriver et cela vient assez souvent des excès de vitesse d’intégration du candidat, mais pas que, car les erreurs d’appréciation peuvent être courantes du côté des enquêteurs de la Loge.

Il me semble toutefois qu’une nouvelle tendance apparait et personne n’en parle encore. Il s’agit du « Butinage Spirituel ». Le but du jeu est assez simple, il faut pouvoir butiner en un temps record le maximum de voies initiatiques pour atteindre le Graal de la connaissance suprême. Je ne suis pas encore spécialiste de cet art, mais je vais quand même essayer de vous concocter un petit démo. Accrochez vos tabliers ça va remuer :

-          Janvier, on fait 2 cours d’hébreu et on devient spécialiste des Sephiroth.

-          Février, on postule à l’Amorc chez les rosicruciens et on étudie sa premier monographie.

-          Mars, on rentre chez les Templiers car ces derniers ont forcément des secrets.

-          Le début d’année ayant été chargé on se calme pour Pâques, on fait juste un week-end de retraite à l'abbaye de Solesmes dans la Sarthe avec pratique du chant grégorien au programme.

-          Les choses sérieuses recommencent en Mai, car on part retrouver les origines du chamanisme en Sibérie afin de faire voyager son âme.

-          A peine rentré on refait sa valise en juin avec un stage d'une semaine au Village des pruniers en Dordogne chez Thich Nhat Hanh pour se taper une tranche de Dharma, ou si vous préférez une portion de loi universelle.

-          Les vacances c’est sacré, direction la Baule pour deux mois de plage avec le Dieu Ra.

-          A peine rentré, en septembre grâce à un ami juif, Initiation dans une Loge du B’nai B’rith, deux Tenues très décevantes, démission.

-          On fonce goûter ensuite du druidisme en Bretagne pour apprécier la chute des feuilles dans la forêt de Brocéliande et tenter de faire la rencontre avec la Fée Viviane au bord du lac.

Mais tout cela laisse un goût amer, car toujours aucune trace d’illumination divine. Encore heureux qu’on avait envoyé au printemps dernier sa lettre dans une Loge maçonnique pour recevoir le secret des secrets. Nous allons enfin être récompensés de tous ces efforts.

-          Trois petits RV à la brasserie du coin, un coup de bandeau rapide pour les formalités d’usage et les choses sérieuses commencent. Ca tombe bien, nous approchons de la toussaint et il aurait été frustrant de finir l’année sans recevoir la Lumière.

Les semaines ont passé, car nous voici maintenant en décembre. Un mois que le bandeau de l’Initiation est tombé et toujours ce sentiment de déception et d’inassouvi. C’est frustrant quand même, avoir fait tout ce chemin pour rester sur sa faim. « C’est décidé, je démissionne, car la Franc-maçonnerie, c’est trop nul, on m’a menti. Je n’y vois aucun pouvoir ! »

Cela vous semble être une caricature peut-être ? Détrompez-vous ! Cela existe plus souvent que vous ne le pensez. Le parangonnage spirituel ou le benchmarking de l’âme si vous préférez est devenu le sport préféré des consommateurs du mal-être de ce XXIème siècle. Le but n’est pas d’aller bien, il est de tout tester pour s’assurer que c’est bien nul et que les fameux secrets dont nous avait parlé l’article de Franc-MaC Mag c’est du pipo. Et puis il y avait aussi l’article de Sophie Coignard dans le Point de l’an dernier avec les fameux réseaux d’influence des frangins. Tout cela n’est que mensonges, car dans ma Loge, il n’y a aucun académicien, banquier, financier ou ministre, la moitié des membres pointe le 1er du mois à Pole emploi. Quelle arnaque quand même. Petit Gibus nous avais dit « Ah ben mon vieux, si j'aurais su, j'aurais pô v'nu ! » mais moi si j’avais su qu’il fallait travailler sur moi et qu’il fallait supporter tous ces gens sans intérêt pour ma carrière, je serais allé directement à mon prochain stage de massages ayurvédiques.

Ah au fait, si quelqu’un connait l’adresse d’une Loge d’Illuminati cela m’intéresse, il parait qu’ils contrôlent le monde eux. Au moins je sais que c’est vrai, j’lai vu sur Internet. A bientôt